Pâques aux îles Eoliennes: la cuisine des Dieux - Ristorante Filippino Lipari
Ristorante a Lipari, Ristorante Isole Eolie, Cucina Eoliana, Ristorante Eoliano
1920
post-template-default,single,single-post,postid-1920,single-format-standard,cookies-not-set,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1300,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,qode-theme-ver-13.3,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.5,vc_responsive

Pâques aux îles Eoliennes: la cuisine des Dieux

filippino-pasqua-eolie-lipari

Pâques aux îles Eoliennes: la cuisine des Dieux

Avez-vous déjà réservé vos vacances de Pâques aux îles Eoliennes?


Le pont de mi-avril pourrait être l’occasion pour partir à la découverte des Sept Perles de l’archipel: mer couleur cobalt, paysage méditerranéen, aubes et couchers du soleil à couper le souffle, parcours naturels. Toutefois, un nouvel itinéraire touristique est proposé pour entrer en syntonie avec les îles: l’itinéraire gastronomique pour connaître les célèbres spécialités oenogastronomiques locales.

La cuisine éolienne, comme la cuisine sicilienne, a des racines anciennes et des influences non seulement locales mais aussi d’autres peuples qui ont dominé la Sicile au cours des siècles précédents. La câpre éolienne, les petites tomates en grappe et le poisson préparé dans toutes ses variétés sont des produits typiques comme le cépage de la malvoisie (malvasia) avec lequel on produit le vin du même nom, défini aussi comme le “vin du volcan” par l’écrivain français Guy de Maupassant. Il fut introduit par les Grecs au IVème  siècle avant J.C. et représente aujourd’hui un des produits les plus raffinés des îles, dans ses versions de repas et de dessert.

Et que dire des Arabes que nous devons remercier pour avoir introduit (au IXème siècle après J.C.) des produits aujourd’hui essentiels pour la production des célèbres confiseries éoliennes comme le sucre, le riz, les agrumes, la ricotta et des épices comme la cannelle, le safran et les clous de girofle?

La gastronomie locale est une relation vraiment unique entre la mer et la terre car chaque recette est un savant mélange d’herbes aromatiques locales, de spécialités du potager et de la mer. En effet, chaque plat transmet les saveurs, les couleurs et les odeurs de l’archipel et donne vie à une véritable expérience sensorielle et émotionnelle capable de connecter la partie la plus intime de chacun de nous à la nature luxuriante, sauvage, poétique et sensuelle des îles Eoliennes.

Le restaurant Filippino s’insère parfaitement dans cet itinéraire oenogastronomique car depuis plus de cent ans il est le temple de la saveur éolienne, un lieu unique où sont conservées des vieilles recettes revisitées avec soin et passion par le chef Bernardi.

Le choix des matières premières, toujours fraîches et de première qualité (du poisson du jour aux légumes, aux huiles et aux ingrédients pour les desserts), ainsi que l’accueil et la satisfaction du client sont ces détails qui font la différence et qui feront sentir le client chez lui.

Quelle meilleure occasion que Pâques pour découvrir la magie de la cuisine éolienne avec un menu spécialement créé pour satisfaire les palais les plus raffinés et les plus exigeants? Nous vous attendons!

Articoli correlati

Un paradis de couleurs Imaginez-vous savourant un apéritif au bord de la mer et admirant un volcan au loin   Laissez-vous séduire par la beauté du littoral éolien...
Ponts de printemps chez Filippino: les îles Eolien... Avez-vous déjà réservé vos vacances pour un des deux ponts de printemps aux îles Eoliennes?   La saison a déjà débuté, le soleil commence à...
Juin chez Filippino: l’été éolien à table... Avez-vous déjà organisé votre voyage en juin aux îles Eoliennes?   L'été se rapproche à grand pas, il fait déjà chaud et il reste peu de te...
Les saveurs de l’île Imaginez des fleurs, des maisons blanches et des soirées au parfum des fragrances d'une île. La beauté et le charme des îles Eoliennes vous font resse...